La formation des réseaux pieuvre ou piquage

Il existe plusieurs manières de faire des installations selon les besoins de l’utilisateur et selon les types de tuyaux utilisés.

  • Pour faire des installation encastrés on utilise plutôt des tuyaux souples ou semi-souples, de grande longueur que l’on coupe selon les besoins.
  • Pour faire des installations en apparent, un utilise plutôt des tuyaux rigides en barres.

Le système que nous connaissons tous, soit le:

Système traditionnel de type piquage.

Systeme tésAvantages:

  • Il peut être encastré ou apparent
  • plus économe en matériel
  • moins de longueur de tuyaux utilisé

Inconvénients:

  • Dans le cas dune installation encastré raccords ou assemblages cachées
  • Impossible d’isoler un seul appareil
  • baisse de débit plus important lorsque un robinet en amont est ouvert.

Ce type de distribution est particulièrement adapté aux installation apparentes avec de tuyaux rigides en barres.


Ensuite nous avons le système le plus utilisé de nos jours soit le:

Système pieuvre.

Ce type de distribution est particulièrement adapté aux installations avec passages dans les chapes, se réalise seulement avec des tuyaux souples ou semi-souples.

systeme pieuvre

Avantages:

  • Tous les tuyaux peuvent être caches a 100% quel que soit les types de tuyaux choisi.
  • chaque appareils est alimenté individuellement depuis une boite de distribution.
  • si on utilise plusieurs points d’eau en simultanée, le débit est reparti par les différents points de puisage, ce qui garanti théoriquement un débit identique a chaque point.
  • possibilité d’isoler un seul appareil sans affecter les autres (vannes d’isolement nécessaires a la distribution).
  • possibilité de remplacer un tuyau percé dans le parcours si tuyaux en per
  • si utilisation de raccords a joint, tous les raccords sont centralisé au même endroit.

Inconvénients:

  • Plus gourmand en matériel que son concurrent
  • réservé aux installations encastrés de préférence dans le sol
  • dans les installations de chauffage,effet sol chauffant a proximité de la distribution
  • nombre trop élevée de tuyaux dans les installations importantes

Le passages des tuyaux dans les sols

Extrait DTU 26.2   – 6.3.2 Ravoirage
L’incorporation dans le mortier de la chape ou dans le béton de la dalle, de canalisation (ou de fourreau)  horizontale n’est pas admise.
Il est donc nécessaire dans ce cas d’exécuter, en supplément, un ravoirage pour obtenir un nouveau  support plan.
L’épaisseur du ravoirage doit être telle que la génératrice supérieure de la canalisation (ou du fourreau) du plus grand diamètre incorporé tangente le nu du ravoirage.
Le ravoirage peut également être mis en oeuvre pour obtenir un niveau imposé.

En intérieur sur dalles de béton il est courant de passer les gaines électriques et tuyaux directement dans la chape a condition d’avoir une épaisseur minimale 3cm de recouvrement  contrairement a ce que dit le DTU.

Passage dans les chapes

Pour les sols avec plancher chauffant il faut impérativement adopter la chape de ravoirage, ceci afin de garder la souplesse de la chape.

Autrement, il est possible de les passer dans les vide sanitaire, a condition de les isoler, cependant nos déconseillons ces passages.

Il est possible d’utiliser des tubes gainés ou pré-isolés, en aucun cas il ne faut utiliser des tubes nus sans protection, sous peine de devoir refaire votre installation dans quelques années.

Les passages en tranchés souterraines a l’extérieur des constructions

VRD

Il n’est pas impossible de faire cohabiter dans la même tranché, plusieurs tuyaux ou gaines servant non seulement a véhiculer l’eau et le gaz mais aussi l’électricité, le téléphone ainsi que les eaux usés.

Bien que nous déconseillons cette technique, elle est bel en bien légale, il suffit de respecter l’ordre décrite ci contre.

5 (100%) 11 votes

3 réflexions au sujet de « La formation des réseaux pieuvre ou piquage »


  1. vraiment c.est tres interessant puis je telecharger le chema


  2. Bonjour, je ne comprends pas très bien le schéma des couches au dessus du support béton. Il faut un visiblement un ravoirage (en bleu) + une chape liquide (jaune) ? Je pensais faire simplement 5 cm de chape liquide sur ma dalle brute béton. C’est sur ma dalle que sont posées mes gaines en PER.
    Merci pour l’éclaircissement 😉

  3. Dani

    Bonjour.

    Merci de votre intervention.
    Il est vrais que l’article date un peu, du coup je l’ai mis a jour avec les informations manquantes…

    Quand vous dites: chape liquide, c’est la preuve que vous avez un plancher chauffant, du coup vous etes obligé de faire une chape de ravoirage, pour recouvrir les gaines électriques et obtenir un sol +- lisse.

    Ensuite vous posez vos plaques d’isolation sur lesquelles viennent se fixer les serpentins du plancher chauffant recouverts par la chape liquide.

Répondre à Inconnu Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.