La récupération de l’eau de pluie

Il est souvent question de dessiner un schéma de récupération d’eau de pluie.
Sur les forums on constate que généralement les utilisateurs protègent leur installation par un disconnecteur, c’est le minimum que nous conseillons aussi dans diverses intervention sur les forums.

Mais est ce vraiment suffisant, d’installer un simple disconnecteur? Que dit la loi sur ce sujet?

La loi

Arrêté du 21 août 2008 relatif à la récupération des eaux de pluie et à leur usage à l’intérieur et à l’extérieur des bâtiments:

Article II

  1. L’eau de pluie collectée à l’aval de toitures inaccessibles peut être utilisée pour des usages domestiques extérieurs au bâtiment. L’arrosage des espaces verts accessibles au public est effectué en dehors des périodes de fréquentation du public.
  2. A l’intérieur d’un bâtiment, l’eau de pluie collectée à l’aval de toitures inaccessibles, autres qu’en amiante-ciment ou en plomb, peut être utilisée uniquement pour l’évacuation des excrétas et le lavage des sols.
  3. L’utilisation d’eau de pluie collectée à l’aval de toitures inaccessibles est autorisée, à titre expérimental, pour le lavage du linge, sous réserve de mise en œuvre de dispositifs de traitement de l’eau adaptés et :
    • Que la personne qui met sur le marché le dispositif de traitement de l’eau déclare auprès du ministère en charge de la santé les types de dispositifs adaptés qu’il compte installer ;

Article III

  • Tout raccordement, qu’il soit temporaire ou permanent, du réseau d’eau de pluie avec le réseau de distribution d’eau destinée à la consommation humaine est interdit.
  • L’appoint en eau du système de distribution d’eau de pluie depuis le réseau de distribution d’eau destinée à la consommation humaine est assuré par un système de dis-connexion par sur-verse totale avec garde d’air visible, complète et libre, installée de manière permanente et verticalement entre le point le plus bas de l’orifice d’alimentation en eau destinée à la consommation humaine et le niveau critique.
  • La conception du trop-plein du système de dis-connexion doit permettre de pouvoir évacuer le débit maximal d’eau dans le cas d’une surpression du réseau de distribution d’eau de pluie.
  • L’arrivée d’eau de pluie en provenance de la toiture est située dans le bas de la cuve de stockage. La section de la canalisation de trop-plein absorbe la totalité du débit maximum d’alimentation du réservoir, cette canalisation est protégée contre l’entrée des insectes et des petits animaux.
  • Si la canalisation de trop-plein est raccordée au réseau d’eaux usées, elle est munie d’un clapet anti-retour.

La disconnexion de type AA ou AB

Sur les installations d’eau de pluie qui sont susceptibles d’entrer en contact avec l’eau potable il est indispensable de garder une sur-verse identique a celle décrite ci-après.


La lecture de ces articles nous démontre donc que la majorité des kits de récupération sont donc hors la loi car il y a très peut de modèles avec dis-connexion basé sur lame d’air.

Il suffit de regarder l’image ci-après pour s’en rendre compte, le point de contact entre les deux réseaux n’est pas du tout séparé par lame d’air comme l’exige la loi.

A ma connaissance il n’y aucune installation avec appoint d’eau potable sur le système de récupération d’eau de pluie comme le demande la loi juste au dessus, ce systèmes sont en majorité basculants d’une alimentation a l’autre en mode automatique.

Pour les installations de chauffage de puissance supérieur a 70Kw/h, c’est plus ou moins le même principe DISCONNEXION SUR-VERSE exigé, pour les installations de puissance inférieur un disconnecteur de type CA suffit. Voir exemple ici →

Rate this post

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.