Le prix des petites fuites

Le prix des gouttes, une dépense considérable.

Le poste « eau » est le troisième, par son importance, après le chauffage et le gardiennage, et son poids dans le budget de la copropriété ne cesse de s’alourdir.

Ces dix dernières années l’au a augmenté en moyenne 56%, selon les communes françaises.

Dans ma commune en île de France, le mètre cube coûte 4,15€ (Prix fin 2009), et 10.48€ pour l’eau chaude centralisé.

Selon la compagnie Générale des Eaux, cette évolution est due à une hausse de 78% de taxes et de redevances et de 74 % d’augmentation des coûts d’assainissement, pour seulement 31 % d’augmentation du prix de l’eau proprement dite.

Pour un robinet fuyant goutte à goutte : il a été mesuré un débit de 4 litres à l’heure, soit 35 mètres cubes par an, et un coût moyen 145€ dans le cas de fuite sur l’eau froide, et 366€ pour les fuites sur l’eau chaude.

Pour une chasse d’eau qui fuit à petit filet : 25 litres à l’heure, ce qui donne 219 mètres cubes par an, et un coût moyen de 908 €.

Les compteurs d’eau chaude…

Dans le cadre des mesures d’économie d’énergie, la loi du 29/10/74 impose que les frais de combustible ou d’énergie concernant la fourniture d’eau chaude soient répartis proportionnellement à la quantité d’eau chaude fournie à chacun des locaux, ce qui sous-entend la pose de compteurs individuels d’eau chaude.

Dans votre domicile optez pour le bouclage sur petite ou grande installation, ils est source d’économies dans la majorité des cas, consultez la base de calcul.

La décision de pose doit être prise en A.G., à la majorité de l’article 25a de la loi du 10/07/65.

Les compteurs d’eau froide…

L’eau froide, en l’absence de compteurs individuels, doit être répartie selon les normes de l’article 10 de la loi du 10/07/65 au prorata des millièmes. La pose de compteurs d’eau froide relève d’un vote de l’A.G., à la majorité double de l’article 26 de la loi du 10/07/65. Imposer un compteur aux gros consommateurs.

Dans le cas où une copropriété accueille bar-restaurant, coiffeurs, pressing ou bureaux climatisés elle a le droit d’exiger la pose d’un compteur divisionnaire.

On peut aussi installer des compteurs individuels. Il faut toutefois que le coût ne soit pas prohibitif. De plus, on s’aperçoit que la responsabilisation qu’entraîne la pose de compteurs individuels ne dure pas plus de deux ans, passé ce délai le gens ne font plus attention a leur consommation.

4 (80%) 1 vote

Une réflexion au sujet de « Le prix des petites fuites »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.