Comment faire un ragréage sur du parquet ancien

Avec les nouveaux produits qui sont de plus en plus faciles a utiliser, tout le monde ou presque est capable de faire lui même certains de ses travaux et le ragréage en fait partie.

En conséquence surs des sols rigides c’est plus ou moins facile de faire un ragréage, mais sur du bois, le procédé requiert une attention particulière, sous peine de mettre en péril sa résistance.

Dans notre exemple il s’agit d’un sol partiellement en parquet, qui était recouvert avec du vinyle, ou une fuite a existé pendant des mois voir des années.

Préparation du support

La première chose a faire est d’enlever la totalité du vinyle et de gratter tout ce qui pars, avant de laisser sécher, jusqu’à ce soit sec a 100%, dans des locaux habités, il est impossible d’attendre que ça sèche, donc il faut se tourner vers la solution de chape légère ou de la pose de panneaux de plancher de préférence hydrofuges.

Parquet innondé

Dans cet exemple, la solution la plus efficace est de laisser sécher et faire un ragréage avant de poser un sol de finition, qui va être du faux parquet a clipser, genre gerflor qui en plus ne crains pas l’humidité ou alors des dalles vinyle a coller.

Comme il s’agissait d’une petite surface, j’ai poncé le parquet jusqu’au enlever toute la couche de bois qui était pourrît par l’humidité jusqu’à obtenir des lames de parquet saines et exemptes de toutes traces de bois pourrit.

Poncer le parquet

Lorsque le bois est sain, et il fait chercher des éventuels trous qui permettraient au ragréage de traverser le parquet et les boucher avec du journal ou autre chose (Attention le ragréage passe dans une fente minuscule), dans mon cas ça n’as pas été nécessaire il n’y avait pas de trous.

La couche d’accrochage

Ensuite il faut passer sur le bois une couche de primaire d’accrochage pour ce faire suivez les instructions sur emballage du produit, certains sont prêts a l’emploi d’autres il fait mélanger deux composants pour obtenir le produit final.
Généralement les primaires d’accrochage s’appliquent au rouleau ou a la brosse laissant une couche abondantes et uniforme afin d’obtenir un film sur toute la surface.

étaler le primaire d'accrochage

Attention au choix du ragréage

Pour pouvoir utiliser un ragréage standard il est obligatoire d’agrafer un grillage sur tout le support bois a ragréer, mais de nous jours, d’autres produits sont plus efficaces et permettent de ne pas utiliser de grillage, il s’agit du ragréage fibré.

Ce type de ragréage est plus cher que le non fibré et doit impérativement avoir une couche plus épaisse, mais le résultat est stable et durable et d’une résistance incroyable.

Une couche de 15 mm est un bon compromis, en ce qui me concerne je laisse toujours une couche entre 10 et 15 mm lorsque le support est en bois.

Faire un ragréage

J’oubliais de vous dire qu’il est primordial d’acheter des produits compatibles entre eux et de qualité, les sous marques peuvent parfois réserver des surprises et comme nous ne faisons pas notre sol tous les jours, mieux vaut utiliser des produits durables.

Rate this post

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.