Fonctionnement d’un thermostat a bulbe

Nous parlons souvent de thermostats dans les articles et dans les forums. Il faut se dire que ces petits composants équipent bon nombre des appareils en plomberie et chauffage, ballons électriques, chaudières,  chauffe-bains, certains thermostats d’ambiance, robinets de radiateur et bien d’autre appareils domestiques.

Ici nous allons voir comment fonctionne ce petit composant, nous prenons exemple sur un robinet de radiateur, mais quel que soit l’appareil ou il est utilisé, son fonctionnement est toujours identique malgré que la taille ou format soit différent.Tout corps liquide ou solide se dilate sous l’effet de la chaleur, cette dilatation provoque une force quasiment incalculable, cette force peut dans certains cas atteindre plusieurs milliers de kilos.

Dans les thermostats c’est cette force que l’on exploite. Ils sont fabriqués de manière a répondre a des besoins précis, la taille et la forme sont définis pour tel ou tel besoin.

Les thermostats sont composés de deux parties.

  • Le bulbe = cavité remplie de mercure en contact direct avec la source de chaleur a capter.
  • Le réglage = organe mécanique qui a pour effet d’augmenter la distance entre le bulbe et  mécanisme.

Dans le cas d’un robinet de radiateur thermostatique, lorsque la chaleur est capté par le bulbe l’expansion du mercure pousse sur un tige  qui va a son tour pousser l’axe du robinet, plus il force sur cette tige et moins important est le passage d’eau vers le radiateur.

Action du réglage sur le thermostat

  • En fermeture – Il diminue la distance entre le bulbe et  point de fermeture et rends la fermeture plus légère, a l’aide des ressorts.
  • En ouverture – Il augmente la distance entre le bulbe et le point de fermeture, puis augmente la force nécessaire pour actionner l’axe de fermeture jusqu’à fermeture totale.
  • Le thermostat dans son ensemble – est plus ou moins calibré de manière a obtenir une température donné a chaque repère tracé sur le réglage.

D’autres types de bulbes existent, pour d’autres utilisations bien précises notamment ces qui ne possèdent pas de réglage, les thermostats de sécurité qui sont deja calibrés pour agir sur un mécanisme donné a une température donné.

Dans tous les cas, j’ai eu la curiosité de voir comment est fabriqué le bulbe que j’ai coupé a l’aide d’une lame de scie et voila comment c’est fait a l’intérieur.Voila maintenant que vous savez comment ça fonctionne, vous n’avez aucune raison d’aller couper aussi  un bulbe pour voir comment c’est foutu, ne faites pas comme moi, car le mercure est très polluant, et notre petite planète bleu est en danger. Merci pour nos enfants…

Les bulbes a capillaire.

Les bulbes a capillaire fonctionnent exactement de la même manière la seule différence est que le bulbe capte la température dans un endroit différent de son point d’action, le capillaire permets de transporter la force produite par le bulbe pour actionner un mécanisme distant.

Dans le cas d’un thermocouple a bulbe, il capte la température dans la flamme pour maintenir la vanne gaz ouverte, si la flamme s’éteint, le refroidissement du bulbe provoque le fermeture du gaz seulement quelques secondes après l’extinction de la flamme.

Rate this post

2 réflexions au sujet de « Fonctionnement d’un thermostat a bulbe »


  1. de nos jours on n’utilise plus ce genre de matos, l’electronique est plus propre et plus precise

    1. Briconaute

      C’est vrais et faux en même temps.

      Tous les appareils munis d’une sécurité sont munis de ce genre de matériel, la mécanique est bel et bien plus fiables que l’électronique.

      L’article ne fait pas référence directement au robinet de radiateur mais aux thermostats a bulbe.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.