Pose de robinet encastré

Premièrement je déconseille tout bricoleur ou professionnel de raccorder des robinets encastrés utilisant du materiel de bricoleur  car dans quelques années il n’y aura pas de pièces détachés pour d’éventuelles réparations.

On trouve trop souvent des personnes désemparés sur le  forum qui cherchent désespéramment la cartouche de remplacement pour leur robinet sans marque. Lors de votre achat, souvenez vous que la cartouche thermostatique devra être remplace au bout de quelques années.

Pour les tuyaux de synthèse il faut utiliser des raccords a visser avec filasse, que l’on visse sur le corps du robinet puis on les sertis a la fin.

Il faut aussi éliminer sans remords, les raccords a joint, utilisez impérativement, des raccords a souder et coniques, sans joints, appelés couramment raccords 3 pièces, c’est ce que j’utilisé ici avec des tuyaux en cuivre brasés.

Épaisseur minimale de la cloison

D’une manière generale, il faudra au minimum une cloison de 10 cm d’épaisseur pour pouvoir poser un robinet encastré, certains modèles requièrent une cloison plus épaisse.

Dans mon cas, le robinet était posé sur une cloison en carreaux de plâtre de 7 cm d’épaisseur, mais le corps du robinet mesurait 8 cm, a  fallut donc traverser la cloison qui fut monté spécialement pour pouvoir poser le robinet, du coup on l’avait éloigné du mur de fond pour avoir de la place pour le robinet.

Pour vos réalisations prévoyez une cloison de 10 cm, aucun robinet encastré ne peut rentrer dans une cloison de 7 cm, du moins tous ces que j’ai vu.

Robinet alimenté en cuivre

Les photos sont de mauvaise qualité mais je promets poster d’autres images dés que j’aurais l’occasion, de toute façon ce n’est pas ce type de robinet que vous poserez mais, un autre égal ou identique.

Pour mon exemple le robinet était de marque « INTROUVABLE », mais il faut se dire que ce n’est pas le top, le voici donc dépouillé de façon a bien le voir

  • En haut a gauche = sortie vers douchette
  • En bas a gauche = arrivée d’eau chaude
  • En haut a droite = sortie vers jets ou pommeau ou alors vers bec verseur « si robinet de baignoire« .
  • En bas a droite = entrée d’eau froide.
robinet encastré

L’inversion entre les deux sorties et la fermeture de l’eau se fait sur la commande haute, celle du bas sers a régler la température de l’eau, c’est la tête thermostatique.

Dans ce cas, il est impossible de raccorder le robinet avec de raccords fixes car on ne peut pas les souder après le montage, du coup on utilise des raccords coniques qui sont le seule solution.

Placement du robinet

Voici donc un début de préparation pour accueillir le robinet, dans cette réalisation le tubes arrivent par la droite, horizontalement ce qui est normalement interdit, le tuyaux doivent arriver verticalement, soit depuis le sol, soit depuis le plafond.

Présentation du corps du robinet

Je fais tout mon possible pour maintenir le robinet bien en place, aligné et a niveau, j’ai utilisé un morceau du tuyau afin de le caler correctement avant le scellement.

Avec des tuyaux en PER il me serais quasiment impossible de réussir une pose bien droite, déjà avec du cuivre j’au du mal, car le robinet n’a aucun point d’ancrage, permettant de le stabiliser, en plus avec une boite de protection d’aussi mauvaise qualité, c’est le parcours du combattant.

Presentation avant scellement

Comme dans les robinets normaux, les arrivés sont normales avec eau chaude a gauche puis eau froide a droite, sur la partie basse.

D’autres configurations existent sur d’autres modèles ou même sur ce modèle en version plus complete.

On aperçois que le robinet n’est pas fixé, il est seulement maintenu par les tuyaux et raccordé avec des raccords démontables mais sans joint, d’où l’importance de le raccorder avec des tubes rigides et raccords sans joints.

Pose définitive

A ce stade les sorties sont déjà bouchés, (ont le constate sur la gauche) et le tout est en pression me permettant de refermer la boite en polystyrène (que j’ai cassé d’ailleurs)
servant de protection au corps du robinet car ce dernier ne peux rester noyé dans le plâtre ou colle servant au scellement.

scellement du robinet

Voici donc le résultat, on constate que le robinet n’est pas scellé mais seulement la boite de protection et les tuyaux raccordés dessus, le tout est scellé avec de la colle a carreaux de plâtre afin de limiter l’humidité avant le carrelage, bien entendu il est impossible de boucher un tel trou d’un seul coup alors je le fait en deux fois.

Exemple de robinet sur cloison creuse

Ci après un exemple de robinet mural encastrés sur une cloison creuse, au contraire du modèle précédent, on trouve un robinet avec une belle boite d’encastrement munie de plusieurs points de fixation permettant une tenue et un ajustage correct du materiel dans une cloison creuse.

Vue globale des fixations

Raccordements avec multicouche

Les raccordements restent identiques au modèle précédent. Comme on peut le constater sur les images, il s’agit de raccords non démontables, je les ai vissé dans le corps du robinet, et je les ai serti après le montage.

Vue d'ensemble posé a blanc

Sur l’image suivante on trouve les différents composants du robinet qui sont accessibles et démontables, le corps du robinet est bien clipsé dans sa boite de protection, si la boite est bien fixé ou scellé le robinet ne bougera pas.

Accessibilité des composants

Conclusion

Voila, rien d’extraordinaire, mais c’est suffisant pour comprendre le principe et pour savoir que tous les matériaux ne sont pas adaptés a toutes les situations, car dans ce dernier exemple, le robinet peut être monté sur cloison creuse ou pleine alors que le premier exemple ne peut pas être monté sur cloison creuse.

Chers visiteurs, les demandes de devis sont gratuites et sans engagement des parties, toutefois ce n'est pas un jeux, si vous n'avez pas l'intention de faire réellement des travaux ne demandez pas de devis, merci de votre comprehension.