Comprendre les températures delta

Il existe plusieurs types de radiateurs: en fonte, en aluminium, en acier, en cuivre, puis d’autres modèles moins courants en résine graphité en verre en bois, etc…

Il en existe de radiateurs haute température, classiques et basse température, d’une manière générale, les radiateurs sont calculés (sauf mention contraire) a une température Delta T 50Δ, suite a la norme EN 442 qui est venu harmoniser tout ça.

• 90/70 anciennes chaudières haute température
• 75/65 basse température suite a la norme EN 442
• 35/27 très basse température pour le chauffage surfacique

Calcul de température Delta T

La température delta T se calcule de façon suivante: on adicione la température d’entée et celle de sortie du radiateur et on divise par deux on soustrait la température cédé au local pour obtenir le résultat en delta T.

Exemple de différence entre un ancienne installation et une installation plus moderne a la norme EN 442.

Delta 80

Ancienne installation haute température.

  • Température d’entrée 90°C
  • Température de sortie 70°C
  • 90°C + 70°C / 2 – 20°C = 60°C de température Delta T.

Delta 60

Installation plus moderne.

  • Température d’entrée 70°C
  • Température de sortie 50°C
  • 70°C + 60°C / 2 – 20°C = 40°C de température Delta T.

Pour fournir la même puissance, la surface de chauffe du radiateur est donc beaucoup plus importante.

Amélioration et économies d’énergie

Dans ce dernier cas, si on isole les locaux, on gagnera en déperdition, donc pour une température de départ de 70°C et un retour a 60°C soit seulement un écart de 10°C entre départ et retour, on gagnera sensiblement en puissance restitué, cet écart est du aussi a la vitesse du fluide qui va circuler plus rapidement que dans les anciennes installations sans circulateur.

C’est aussi sur ce point que les systèmes sont calculés, de nous jours, non seulement on baisse les températures de fonctionnement mais on perfectionne aussi les systèmes, qui fonctionnent de plus en plus avec des écarts moins importants et des vitesses de flux améliorés.

• 90/70 anciennes chaudières haute température – écart de 20°C
• 75/65 basse température suite a la norme EN 442 – écart de 10°C
• 35/27 très basse température pour le chauffage surfacique – écart de 8°C

Ces écarts de moins en moins importants, sont aussi obtenus avec l’amélioration des locaux a chauffer, isolation amélioré, fenêtres étanches, ventilation maîtrisé, tous ces facteurs jouent un role important dans l’économie d’énergie.

Ce qu’il faut savoir avant d’acheter ses radiateurs

De nos jours, les radiateurs sont fabriqués et annoncés de sa puissance finale en watts, en fonction de la norme EN 442, soit avec un delta de 50 °C.

Pour ces qui désirent utiliser des températures delta inférieurs au delta standard 50C° il faut donc augmenter la taille du radiateur afin d’obtenir la puissance requise.

Puissances des radiateurs avec température delta inférieure a 50C°

DeltaMultiplier par
45C°1,15
40C°1,32
35C°1,58
30C°1,92
20C°3,22
10C°7,75

La plupart des fabricants indiquent les émissions de chaleur des radiateurs sur la base d’un ▲T 50°C, avec la perfectionnement des chaudières (basse température et condensation) et de la circulation forcé l’écart de température dans les radiateurs n’est plus de 20C° comme dans cet exemple, mais d’environ 10C° soit une eau qui rentre dans le radiateur a environ 55C° et que en sorts a 45C°.

Prenons un exemple concret pour mieux comprendre.

Dans ma pièce j’ai besoin d’un radiateur de 2500watts , mais comme il va fonctionner avec une température delta de 35C°, je multiplie donc donc sa puissance par 1,58 soit: 2500 x 1,58 = 3950.- 3950 étant la puissance du radiateur que je dois installer pour obtenir 2500 watts avec un delta de 35C°.

Le secret des économies d’énergie avec les températures delta.

Imaginons qu’un local a besoin de 200 KW/H par jour pour se maintenir a température ambiante, le secret de l’économie et du confort peut être réalisé comme il suit:

  • Nous produisons ces 200 KW/H sur les 24 heures soit 8.33 KW/H, et nous avons une température harmonisé sur toute la duré.
  • Nous produisons ces mêmes 200 KW/H en 12 heures, soit 16.66 KW/H, et nous avons un coup de chaleur pendant un temps donné et froids le reste du temps.

Dans le cas de l’hypothèse n°2, le générateur tournerait seulement pendant 12heures avec des températures beaucoup plus élevés.
Ce qui est moins confortable, pour l’usager et moins économe en énergie

Ceci reprends encore le principe de fonctionnement le plus économique, diffuseur de grande taille et liquide colporteur le moins chaud possible, comme les sols chauffants.

Chers visiteurs, les demandes de devis sont gratuites et sans engagement des parties, toutefois ce n'est pas un jeux, si vous n'avez pas l'intention de faire réellement des travaux ne demandez pas de devis, merci de votre comprehension.