Les résistances de chauffe-eau électriques

Il existe deux types de résistances dans les chauffe-eau électriques, il existe aussi plusieurs technologies de suppression de l’effet pile de l’eau chaude accumulé.

Je détaille ici mon expérience sur le sujet, pour que les indécis comprennent bien quelle est la meilleure et dans quels cas utiliser l’une ou l’autre des technologies.

Les technologies des résistances et de la protection des cuves, est indépendante de la forme et de la position de pose ainsi que de la capacité des chauffe-eau.

Résistance THERMO-PLONGÈE ou BLINDÈ

résistance blindéCe type de résistance est la moins chère, quel que soit le type de ballon si je l’acheté avec ce type de résistance il sera le moins cher.

La résistance blindé (Thermo-plongé) qui est plongé dans l’eau, elle est installé dans la majorité des chauffe-eaux d’entré de gamme, ce type de résistance peut atteindre des températures extrêmement élevés afin de transmettre convenablement la chaleur de la résistance vers l’eau.

Convient seulement pour les eaux douces et dures (voir ici), car c’est le modèle le plus sensible a l’entartrage, l’intervention sur ce type de résistance engage le vidage complet du ballon.

Comme on peut le constater dans l’image, la protection contre la corrosion est une anode magnésium qu’il convient de vérifier tous les deux ans au minimum.

STÉATITE ou THERMO-GAINÈE

StéatiteCe type de résistance est de moyenne game, quel que soit le type de ballon si je l’acheté avec ce type de résistance il sera de prix intermediaire.

Elle est constituée de filaments métalliques spiralés sur une colonne de pierre réfractaire.
Cette résistance est insérée dans un fourreau étanche en acier émaillé. Ainsi elle reste a l’abri de tout entartrage, et son remplacement ne nécessite pas la vidange du chauffe-eau. Convient pour tous types d’eau sauf l’eau très dure, le changement ou réparation de la résistance, se fait sans vider la ballon.

Sur ce type de résistance, il peut y avoir plusieurs types d’anode, soit une anode basique en magnésium, soit une anode en titane a courant imposé, ça dépends de la marque et modele du chauffe-eau. Il ne faut pas oublier que plus l’anode est sophistiqué et plus le prix du chauffe-eau est élevé.

STÉATITE ou THERMO-GAINÈE ACI-dynamique

stéatite ACICe type de résistance est plus cher, quel que soit le type de ballon si je l’acheté avec ce type de résistance il sera de coût le plus élevé.

ACI: Muni d’une résistance Stéatite il présente l’avantage d’avoir un système anti-corrosion intégré par l’action d’une anode a courant imposé.

Une carte électronique gère un fonctionnement optimal, car il y a un petite accumulateur qui assure l’alimentation electrique de l’anode même lorsque l’appareil est en position arrêt.

Une remonté régulière en température a plus de 60°C permets de lutter efficacement contre les légionelles.

Résistance ACI
Le voyant intégré permets de s’assurer du bon fonctionnement du thermostat et de la partie électronique. Il convient pour toutes les eaux depuis la plus douce a la plus dure.

 

Rate this post

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.