Fonctionnement des chaudières anciennes (haute température)

Dans cette page nous allons traiter les réglages basiques a effectuer sur les anciennes chaudières au fioul, permettant d’économiser quelques litres de carburant sans baisser la température du logement.

Cette page ne s’adresse pas aux possesseurs de chaudières bourrés d’électronique et très haut de gamme « bien que rien ne vous empêche de la lire« , elle s’adresse plutôt aux possesseurs de vieilles chaudières gourmandes en énergie.

Nous devons partir du principe que ces chaudières sont pour la majorité classiques, elle son conçues pour fonctionner a une température supérieure au point de rosé, donc le corps de chauffe doit être maintenu a une température minimale de 60C° pour préserver sa qualité pendant une longue duré.

Les radiateurs sont dimensionnés pour fonctionner a une température d’environ 50°C au centre du radiateur, donc selon les déperditions du local chauffée, nous devons nous débrouiller pour avoir une configuration minimale que réponde a ces besoins.

Ces températures sont la moyenne constaté au cours de mes expériences mais chaque local a sa propre inertie, il conviens de se munir des thermomètres qui ne coûtent que quelques euros dans les magasins « de bazar » et peuvent permettre d’économiser pas mal de combustible.

Les réglage idéal des chaudières FIOUL

  • L’eau doit partir de la chaudière vers les radiateurs a environ 65°C.
    • Plus ou moins selon la configuration de l’installation et l’inertie des locaux.
    • Plus il fait froid a l’extérieur et plus la température de départ doit être augmenté.
    • Pour les chaudière anciennes, sans régulation on doit effecteur ces réglages sur la vanne de mélange.
  • Après déduction des pertes sur le parcours l’eau rentrera dans les radiateurs a environ 60C°.
  • Si les radiateurs sont correctement dimensionnés l’eau sortira par le retour de radiateur a environ 45-50°C.
  • pour enfin arriver a nouveau a la chaudière a une température d’environ 40-45°C
  • Pour économiser sur le combustible il est préférable de remplacer un radiateur par un autre plus puissant que d’augmenter la température de départ de la chaudière.
  • Attention: plus les radiateurs sont petits et plus la température doit être importante ce qui provoque:
    • La surconsommation de combustible
    • L’inconfort a proximité du radiateur
    • L’apparition de traces noires au dessus des radiateurs.

Reprenons. La température de 40°C sur le retour vers la chaudière est trop basse et risque de provoquer le point de rosé dans le corps de chauffe et endommager la chaudière, donc anciennement les installateurs utilisaient quelques solutions pour contourner cet inconvénient.

Les vannes 3 et quatre voies

  • Vanne 3 voies sur le départ on augmente la température de production, afin d’obtenir un mélange adéquat dans le corps de chauffe, le retour d’eau froide n’étant pas suffisant pour faire baisser la température du corps de chauffe. L’eau partant vers les radiateurs étant mélangé par la vanne ce qui évite d’envoyer la totalité de l’eau produite vers les radiateurs.
  • Vanne 3 voies sur le retour dans ce cas de figure une partie de l’eau produite par le corps de chauffe, ne part pas, vers les radiateurs, elle est mélangé a l’eau du retour afin de pré-chauffer l’eau du retour, cette solution est plus économique mais le réglage de la température devrais se faire a l’aide de robinets thermostatiques, vu que l’eau sortant du corps de chauffe parts directement vers les radiateurs sans pouvoir être réglé.
  • Vanne 4 voies, qui permets de réguler l’eau allant aux radiateurs mais aussi celle venant des radiateurs en mélangeant les eaux dans les deux directions.

Dans tous les cas il est impératif que le corps de chauffe, soit a une température stable supérieure a 55C° or le point de rosé du mazout « fuel, fioul, mazote, gasoil » étant d’environ 52C°.

 

4 (80%) 6 votes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.