Comment passer les tuyaux dans le doublage sans risque de gel

J’ai souvent trouvé des tuyaux encastrés dans les murs extérieurs, j’en ai trouvé certains qui ont éclaté sous l’effet du gel, lors des périodes d’inoccupation sans chauffage.

De nos jours, la totalité des maisons sont isolés,  les passages derrière les plaques de finition est interdite sur les murs extérieurs en conséquent ça reste autorisé dans les cloisons en passage verticale depuis le sol jusqu’à hauteur d’alimentation des appareils.

Bien souvent les clients demandent a ne pas tenir compte des réglementations et a poser des robinets sur les murs extérieurs et dans le cas d’isolation en laine de verre et plaques de plâtre il suffit de passer les tuyaux devant la laine de verre. Bien que cela reste interdit.

Si vous êtes dans ce type de cas il faut absolument isoler les tuyaux avec une isolation d’au moins 13 mm d’épaisseur…

Dans le cas d’isolation avec plaques de doublage nous conseillons de proceder comme il est démontré dans les images, mais je persiste a dire que c’est contraire aux réglés de construction.

Dans ce cas c’est du callibelle, cette méthode est aussi valable pour les isolations en d’autres matières, mais attention, si votre isolation est en polystyrène il risque de se détériorer avec les chaleur dégagé par l’eau du chauffage a haute température en cas de grands froids, donc si vous utilisez du polystyrène isolez les tuyaux avec un isolant adapté.

Dans le doublage intérieur il faut passer devant l’isolant, de manière a laisser une partie de la couche isolante derrière les tuyaux, je conseille de poser les plaques puis faire la saigné après.

Ouvrir la saignée

Ensuite il faut protéger les tuyaux si nécessaire, bien que le cuivre ne nécessite pas de protection dans ce type de cas je les proteger a l’aide d’une gaine electrique qui prends moins de place que le fourreau de plombier.

Proteger les tuyaux

Afin de pouvoir assurer une solidité suffisante aux sorties de cloison scellés, je laisse 5 cm de tuyau sans protection, mais en plus je rebouche partiellement la saigné pour que les tuyaux soient bien noyés dans la colle.

Remplir de colle

Puis placer les tuyaux dans la saigné en prenant soin des les enfoncer dedans et laisser une charge d’au moins 1 cm de colle pour le recouvrement.

sceller et reboucher

Puis enfin, finir le rebouchage, au besoin il est possible de placer une cale de manière a maintenir les sorties déjà préparés et bien en place, d’ailleurs on note sur cette dernière image que j’utilise une règle de manière a maintenir le robinet bien a sa place.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.